Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog des Saltimbanques de Venise

Le blog des Saltimbanques de Venise

Menu
Confection d'une cape Vénitienne (suite et fin)

Confection d'une cape Vénitienne (suite et fin)

Vous avez pu lire  il y a quelques mois une page sur la confection d'une cape Vénitienne.

Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts (de Venise !) depuis.

Nous avons cessé nos travaux de couture par manque de temps et parce que trop accaparés par les bals et carnavals qui se sont déroulés au long de l'année 2009.

 

L'hiver 2010 s'est chargé de rappeler Nicoletta et moi même aux dures réalités météorologiques !

Nous avons donc entrepris dès le début janvier de terminer cette cape.

Nous avons repris les travaux à la maison car bien conscients cette fois qu'il nous faudrait plusieurs heures, jours, semaines pour la terminer.

C'est donc sur la table du séjour que nous avons déplié les 4 morceaux précédemment coupés.


Notre cousine d’Evlyss couture passant par chez nous à ce moment là nous a, fort aimablement, posé quelques épingles d’assemblage agrémentées de judicieux commentaires sur la suite des opérations.

C’est à partir de ce moment que j’ai réalisé l’ampleur de la tâche qui nous  attendait.  Sachant que Nicoletta n’aurait pas beaucoup de disponibilité je m’appropriais la suite des opérations. Il m’a donc fallu surfiler la totalité du velours avant de joindre les différents éléments de cette cape a l’aide de ma merveilleuse machine a coudre.

Est venu ensuite le temps de la découpe de la doublure. Nous avons épinglé le patron sur le tissu, afin de pouvoir faire une découpe dans de bonnes conditions, la doublure étant très… fuyante.

 

  P1000755-copie-2


A l’aide de ciseaux de couturière tout neufs, car achetés pour la circonstance, j’ai entrepris de découper en prenant une marge de 3 cm, au cas où. Bien m’en a pris…

Coudre la doublure ne fût qu’une longue formalité.  Il m’a d’abord fallu  surfiler les quatre morceaux  sur tout le périmètre puis assembler ensemble ces mêmes segments. Sur les conseils de Sylvia (d’Evlyss couture) je laisse une ouverture au milieu du dos de la doublure vous verrez ensuite pourquoi.

 

 

P1000757 [640x480]


Ceci fait, j’assemble, grâce à ma fabuleuse machine a coudre, les bords endroit contre endroit. Encore une bonne heure de travail. Une fois cette couture terminée il ne me reste plus qu’à tirer le velours de la cape par l’ouverture laissée au milieu du dos de la doublure. Cette opération permet d’avoir les coutures à l’intérieur. Coudre a la main l’ouverture de la doublure ne sera qu’une formalité.

Nicoletta s'est chargée de coudre le ruban du haut en bas des deux cotés de la cape, elle s'en souvient encore car ça lui a pris six heures !

 

Le miracle est accompli, la cape est terminée, prête pour le carnaval de Venise 2010.


Robe + Cape [800x600] [800x600] [640x480]

 

PS: si vous voulez tout savoir sur la cape Vénitienne "Le Tabarro"

cliquez sur le lien de nos amis de e-venise.com

12.gif