Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog des Saltimbanques de Venise

Le blog des Saltimbanques de Venise

Menu
Fabrication d'une canne

Fabrication d'une canne

  Nous savons bien que l'habit à lui seul ne fait pas le moine, il faut aussi des accessoires. Pour les hommes ils sont peu nombreux : la perruque, le jabot, le tricorne, les boucles de chaussures.

Il m’est apparu lors des carnavals et au visionnage des photos et vidéos que la canne était indispensable pour donner encore plus de prestance au port de l’habit.

C’est pourquoi je me suis décidé a en fabriquer une pour le bal de Versailles.

Suite a notre visite du quartier St Pierre, je suis rentré avec quelques idées pour la fabrication d'une canne mais je n’avais aucun matériau ni aucune idée pour la hauteur idoine pour mon mètre quatre vingt douze.

C’est en allant chercher du tissu au magasin du coin que les problèmes ont été résolus. Le hasard faisant bien les choses Je me suis appuyé sur un mètre en bois du magasin pour me tenir sur une jambe (je passe le pourquoi du comment…) Toujours est-il qu’il ne manquait pas grand-chose pour que la hauteur soit la bonne. Le rayon d’à côté était celui des tringles à rideaux, EUREKA ! Le lien était fait.

Je ferai ma canne avec une tringle  et un pommeau.

Le choix des matériaux, de la couleur et du pommeau était compliqué,  question de goût, de diamètre de tringle et de pommeau.  Finalement la chance était de mon côté puisqu’une solde était en cours sur le rayon dans lequel  je trouvais une tringle en fer noir de deux mètres coupée  en deux morceaux de un mètre ! Je n’avais plus qu’à trouver le pommeau ce qui fut fait rapidement,  malgré la différence de diamètre;  je trouverai bien une astuce pour faire tenir le tout.

Je rentrais,   pressé  de passer à la fabrication.

Voici donc avec quels éléments je commence la réalisation.

La tringle a rideaux

Le pommeau

Je n'avais plus qu'à assembler ces deux éléments... oui mais comment puisque le diamètre de la tringle est de 16mm celui du pommeau de 19mm ?

La chance souriant aux innocents,  il a fallu que je me rende à l'évidence j'étais concerné! un bout  d'une des deux parties de la tringle était terminé par un pas de visse (pour l'assemblage avec l'autre) je n'avais donc plus qu'à percer le pommeau et le tour était joué ! Même pas... le pommeau était déjà troué... juste à forcer un peu pour fabriquer le filetage !

Me voici donc avec une canne a bonne hauteur. Restait à l'habiller un peu. Si vous suivez un peu ce blog vous avez lu que nous avions ramené des bijoux et autres babioles d'une brocante, c'était le moment de fouiller dans nos trésors.


Je récupérais d'abord ceci qui me semblait parfait pour le haut de canne sous le pommeau et un pendentif a rideaux.



Le pommeau et le bijoux semblaient faits l'un pour l'autre, aucun ajustement à faire!

C'était mon jour de chance vous dis-je !

Pour combler la monotonie de ce grand baton vide je trouvais deux autres bijoux un peu retravaillés par mes soins.

                

Le pendentif à rideaux me paraissant bien vide je lui adjoignais une pierre noire du plus bel effet.


Voici le produit... presque terminé.

Je dis presque, parce qu'il restait "last but not least", à s'occuper de la partie inférieure, celle qui est en contact avec le sol. En fouillant dans mes reliquats de bricolage domestique je trouvais un bouton de tiroir qui, bien que de dimension inférieure, pourrait faire l'affaire,

un peu d'adhésif autour pour donner du diamètre, quelques gouttes de super glue et c'est terminé.

Ah! j'oubliais la feutrine collée aussi à la super glue pour faire moins de bruit.


Voici le produit fini.  

                       

J'insiste, mais c'était vraiment une bonne journée... chanceuse.

Maurizio